E-SPORTING-COACH la boite à outils pour améliorer les performances
Menu du site E-Sporting-Coach
 


Entrainement
Les acteurs
Le contrôle
Les domaines
> Quelques exemples
  . Sports collectifs
  . Sports de combat
  . Athlétisme
  . Musculation
  . Crossfit

Entraînement > Exemples > Boxe pieds-poings - Savate boxe française Assauts


Savate Assauts Combat pieds-poings - Elite B Combat pieds-poings - Elite A      


Mise en place d'une préparation physique pour des tireurs inscrits aux championnats de France Technique de Savate boxe française


La démarche proposée ici n'a pas pour objectif de remplacer le préparateur physique, mais simplement de donner une orientation dans la préparation physique du tireur.

Cet exemple est une préparation physique terminale ciblée sur les huit dernières semaines avant les phases finales des championnants de France Technique. L'intérêt de la préparation réside dans la gestion du faible nombre d'entraînements hebdomadaire (3-4) obligeant à orienter ou intégrer la préparation physique à la préparation technico-tactique.

Seul un préparateur sera à même de s'adapter aux cas particuliers et rendre les séances de préparation physique le moins désagréable possible pour des athlètes préférant "escrimer" avec leurs pieds et poings que de faire des séances physiques.

Les préparations proposées sont faites par l'auteur du site et ne sont donc ni exhaustives ni détentrices de vérités absolues.



La discipline - Le sportif - Programmation



La discipline

Description et qualités requises

Suite à une étude de Seine (2002) sur l'assaut et à des analyses postérieures, les caractéristiques suivantes ont été dégagées :
- Echanges quasi incessants,
- Très peu de phases d'observations,
- Peu de changements de rythmes.
Si la notion de vitesse et de puissance vitesse est sous jacente dans les échanges, la Puissance Maximale Aérobie est prépondérante lors de l'assaut, d'autant qu'en plus du rythme des échanges, la prédominance des coups de pieds visage entraîne une grande dépense énergétique.

Schématiquement on peut dire qu'un assaut est une succession, sur une durée de 2mn, de touches explosives enchaînées et délivrées surtout par les pieds (env 80%) et les poings. Elles sont entrecoupées par des phases de récupération active, déplacements/récupération, préparation d'attaques, phases défensives, et des phases de récupération passive, les minutes de repos.

Cela inclu des exigences sur les plans énergétiques et fonctionnels, non seulement pendant l'assaut par lui-même, mais aussi pendant l'entraînement visant à développer ces qualités nécessaires.


Qualités requises

Merci à Jérôme Huon (http://jedragon.com) pour son travail réalisé sur la préparation physique en Savate Boxe Française et sur lequel je me suis appuyé pour les exigences structurelles et énergétiques.

Maintenir un niveau de répétitions d'actions brèves (touches isolées ou enchaînements courts) lors ds phases de contres, contres-attaques et d'attaques, le plus élevé possible
- Filière puissance aérobie et dans une moindre importance zone mixte aérobie - anaérobie lactique
- Endurance de force vitesse spécifique sur les groupes musculaires "Quadriceps - Ischios jambiers - Fessiers" et "Deltoïdes - Triceps - Biceps - Pectoraux" pour les touches, ainsi que les muscles de la cheville (mollets) pour des déplacements toniques spécifiques
- Vivacité, vitesse gestuelle et coordination spécifique
- Filière anaérobie alactique
- Filière anaérobie lactique pour la fin de rencontre
Posséder une robustesse de la jonction bas du corps - haut du corps (transmission des forces, protection des viscères, etc...)
- Sangle abdominale
Posséder une structure prête à accepter les charges de travail
- Equilibre, proprioception et souplesse passive
L'effort engendré par un assaut de Savate ne fait pas directement intervenir la filière capacité aérobie. Néanmoins son développement est indispensable pour que l'athlète puisse supporter des entraînements répétés et intenses tout au long de la saison et soit capable de récupérer correctement lors d'enchaînements de rencontres dans une journée.


Environnement

Calendrier prévu :
- 8 semaines de préparation
Structure et matériels utilisables :
- Gymnase avec ring, sacs de frappe, miroirs,
- Banc, petit matériel de gym (haies, cerceaux, lattes, plots, etc...), petit matériel de muscu (médecine ball, petites haltères, etc...), - Piste d'athlétisme.
Créneaux d'entraînement :
- Lundi, mardi et jeudi en salle,
- Samedi en extérieur.


Retour haut de page   Retour chapitre



Le sportif

Age et niveau de pratique

La préparation s'adresse à des tireurs et tireuses confirmés en assaut et ayant déjà suivi une préparation lors de la 1ère partie de saison

Evaluation individuelle

L'évaluation physique individuelle se fait par des tests initiaux puis d'autres placés dans la préparation en fonction des objectifs de développement. Ces tests doivent jaugés les qualités de l'individu par rapport aux qualités requises dans la discipline.

Dans notre cas, ce sont les qualités d'endurance haute, de vitesse coordination et d'endurance de vitesse qui seront évaluées. D'autres tests comme la force de gainage et la souplesse permettront de détecter des faiblesses chez les tireurs.

Les tests choisis sont volontairement " éloignés " de la discipline pour que le facteur technique n'influence pas le résultat.

Choix des tests

- Endurance haute :
L'objectif est de déterminer la VMA pour une individualisation dans les distances à parcourir, lors des séances de développement de la puissance aérobie. Le test pourra être le demi-cooper (ou 6mn), le VAMEVAL ou le Navette Léger-Boucher. Le premier cité est le plus facile à mettre en oeuvre et relativement fiable, et la durée du test permet de se ne pas être forcément un spécialiste de la course pour tenir un rythme élevé. De plus le temps correspond au temps d'effort d'un assaut (3 x 2mn).

- Endurance de vitesse :
7 fois (frappes en fouettés bas sur sac pendant 5sec / récup. passive pendant 25sec). Notez le nombre de frappe par séries et le nombre total.

- Vitesse - coordination :
Test navette 10 x 5m

- Gainage :
Tenue isométrique en appui facial et avant bras au sol

- Souplesse :
Les tests viseront la souplesse des muscles postérieurs et antérieurs de la cuisse ainsi que des adducteurs.

Retour haut de page   Retour chapitre



Programmation

Choix de l'organisation de l'entraînement

Facteurs énergétiques

L'analyse des caractéristiques de la discipline montre que les trois filières énergétiques sont sollicitées lors de l'assaut. En période de préparation intensive, on va chercher à développer celles-ci dans leur aspect puissance avec une importance particulière à la Puissance aérobie. Ensuite une semaine de récupération sera programmée puis seules les filières alactique et aérobie seront travaillées lors de la période compétitive, afin de ne pas fatiguer l'organisme et de maintenir les qualités spécifiques.

Facteurs neuromusculaires

L'objectif du développement de la force est d'atteindre, au moment des compétitions, le meilleur rapport entre force et vitesse. La période de préparation physique intensive est propice au développement de l'explosivité par exercices de pliométrie et stato-dynamique, alors que la période de compétition ne s'appuiera que sur des exercices en stato-dynamique. Cette forme de travail n'est pas traumatisante et a un rendu immédiat sur les performances. Les chaînes musculaires concernées seront essentiellement celles des membres inférieurs (cuisses pour les touches, chevilles pour les déplacements). Conjointement le travail de vitesse et vitesse coordination permettra une sollicitation maximale des facteurs nerveux.

Forme de la préparation physique et des exercices

Dans notre cas, le nombre d'entraînements hebdomadaires limité (4 séances max et 2 séances de mise de gant) ainsi que la période de préparation dans laquelle nous nous situons (périodes de préparation intensive et compétition) orientent la forme de la préparation physique vers une forme associée et intégrée en majorité et vers des exercices orientés et spécifiques.

Organisation de l'entraînement

- Lundi : développement des facteurs énergétiques, avec des exercices intégrant la séance technico-tactique,
- Mardi : séances combinant travail cordiovasculaire et exercices de force (séances style "crossfit"),
- Jeudi : développement des facteurs de force-vitesse, avec des exercices intégrant la séance technico-tactique,
- Samedi : dévolus au travail de récupération et d'assouplissement.


Plan




Séances

Cliquez sur pour télécharger le détail de la séance en format PDF



Téléchargez le plan (format Excel) modifiable avec TRAINING PLAN
Téléchargez TRAINING PLAN, l'indispensable outil de construction de plans
Téléchargez des fiches d'entrainement gratuites !


Retour haut de page   Retour chapitre



 

Contact : contact @e-s-c.fr | © E-SPORTING-COACH 2006-2012 | Plan du site